Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/02/2009

Le scandale nucléaire français / L'escàndol nuclear francés

Le scandale nucléaire français
Communiqué en français

Mercredi 11 février, l’émission de télévision Pièces à conviction de la chaîne France 3 a révélé à la population le scandale des déchets nucléaires français. Les mines d’extraction de l’uranium, nécessaire à la politique énergétique de l’État français, ont produit des milliers de tonnes de déchets, éparpillés dans tout le territoire occitan ainsi que dans le territoire français, tantôt dans la nature, tantôt près des lieux publics comme des stades ou des parkings, sans que les gens sachent quoi que ce soit.

Ces milliers de tonnes, abandonnés par la société COGEMA, aujourd’hui AREVA, représentent un grave danger pour l’environnement et la santé. D’une part, il y a eu des contaminations avec des substances pleines d’uranium (le yellow cake, l’uranate...). D’autre part, il y a des déchets sans uranium : dans ce cas, même s’il n’y a plus d’uranium dans les déchets, l’élément radioactif en a produit d’autres, aussi dangereux, dont la durée de vie dépasse parfois plusieurs millions d’années. C’est particulièrement le cas en Occitanie, surtout dans le Limousin qui est la première région occitane victime de cette négligence.

Le groupe AREVA, étant également responsable de la mort de milliers de mineurs occitans qui ont exploité l’uranium sans aucune protection et qui ont donc développé des cancers, profite de l’impunité que lui octroie l’État français au nom de sa politique nucléaire. Il faut dire aussi que la législation française sur l’environnement oublie scandaleusement les déchets d’extraction de l’uranium.

Iniciativa per Occitània dénonce énergiquement :
- le mépris d’AREVA envers la santé des citoyens ;
- le manque volontaire d’information sur les risques nucléaires ;
- l’irresponsabilité de l’État français qui considère le lobby nucléaire comme intouchable ;
- l’opacité des contrôles, faits parfois par le lobby nucléaire lui-même ;
- la poursuite de la politique nucléaire illusoire de cet État (les ressources d’uranium étant limitées), qui continue à préférer avec obstination une énergie dangereuse à d’autres alternatives.

Nous exigeons donc :
1) qu’AREVA décontamine les sites, informe les citoyens et indemnise les victimes, sous le contrôle d’experts internationaux indépendants de l’État français ;
2) que l’État français améliore la législation et fasse appliquer la loi, qu’il cesse de préférer le lobby nucléaire à la santé des gens et qu’il sorte du nucléaire.

Ce scandale montre clairement la nécessité d’une rupture avec l’État français dont la politique antidémocratique méprise la santé et l’avenir des citoyens. L’Occitanie indépendante que nous voulons sera démocratique, ne mentira pas aux Occitans et développera une politique énergétique qui respecte la santé et l’avenir.

Free Occitània !
Le 15 février 2009
Iniciativa per Occitània
http://www.iniciativaoc.org
http://iniciativaoc.midiblogs.com/
http://es.groups.yahoo.com/group/iniciativa-per-occitania/

*

L'escàndol nuclear francés
Comunicat en occitan

Dimècres 11 de febrièr, l'emission de television Pièces à conviction de la cadena France 3 revelèt a la populacion l'escàndol del curum nuclear francés. Las minas d'extraccion de l'urani, necessari a la politica energetica de l'estat francés, an produch de milierats de tonas de curum, esparpalhats dins tot lo territòri occitan e mai dins lo territòri francés, quora dins la natura, quora tanben prèp de luòcs publics coma d'estadis o de pargues d'estacionament, sens que las gents sàpian qué que siá.

Aquestes milierats de tonas, abandonats per la societat COGEMA, uèi AREVA, representan un dangièr grèu per l'environament e la santat. D'un caire i a agut de contaminacions amb de substàncias plenas d'urani (lo yellow cake, l'uranat...). D'autre caire, i a de curum sens urani: en aquel cas, e mai se i a pas pus d'urani dins lo curum, l'element radioactiu n'a produch d'autres, tan dangieroses, que lor durada de vida despassa de còps mai d'un milion d'annadas. En Occitània es particularament lo cas, subretot en Lemosin qu'es la primièra region occitana victima d'aquela negligéncia.

Lo grop AREVA, en essent tanben responsable de la mòrt de milierats de minaires occitans qu'esplechèron l'urani sens cap de proteccion e que doncas desvolopèron de càncers, profiècha de l'impunitat que li autreja l'estat francés en nom de sa politica nucleara. Cal dire tanben que la legislacion francesa sus l’environament oblida escandalosament lo curum d'extraccion de l'urani.

Iniciativa per Occitània denóncia energicament :
- lo mesprètz d'AREVA vèrs la santat dels ciutadans;
- la manca volontària d'informacion suls risques nuclears;
- l'irresponsabilitat de l'estat francés que considèra intocable lo lòbi nuclear;
- l'opacitat dels contraròtles, de còps faches pel quite lòbi nuclear;
- la perseguida de la politica nucleara illusòria d'aqueste estat (en essent limitadas las ressorsas d'urani), que contunha de preferir amb obstinacion una energia dangierosa a d'autras alternativas.

Exigissèm doncas :
1) d'AREVA que descontamine los sits, qu'assabente los ciutadans e qu'indemnize las victimas, sota lo contraròtle d'expèrts internacionals independents de l'estat francés;
2) de l'estat francés que melhore la legislacion e faga aplicar la lei, que cèsse de preferir lo lòbi nuclear a la santat de las gents e que sortisca del nuclear.

Aqueste escàndol mòstra clarament la necessitat d'una rompedura amb l'estat francés, que sa politica antidemocratica mesprèsa la santat e l'avenidor dels ciutadans. L'Occitània independenta que volèm serà democratica, mentirà pas als occitans e desvoloparà una politica energetica que respècte la santat e l'avenidor.

Free Occitània !
Lo 15 de febrièr de 2009
Iniciativa per Occitània
http://www.iniciativaoc.org
http://iniciativaoc.midiblogs.com/
http://es.groups.yahoo.com/group/iniciativa-per-occitania/

Les commentaires sont fermés.