Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/05/2012

Presidenciala francesa : lo 6 de mai votem contra Nicolas Sarkozy ! / Présidentielle française : le 6 mai votons contre Nicolas Sarkozy ! / Presidenziale francese : il 6 maggio votiamo contro Nicolas Sarkozy !

Nicolas Sarkozy









[OC]

Lo 22 d'abril passat, François Hollande e Nicolas Sarkozy accediguèron al segond torn de la presidenciala francesa. Deploram los flacs resultats dels candidats que nos avián semblat mai interessants per Occitània, Eva Joly, Felip Poton e Francés Vairon.

Ara se tròban doncas fàcia a fàcia lo candidat socialista e lo president sortent.

Lo bilanç economic e social de Nicolas Sarkozy es catastrofic. Agravèt lo deute public al profièch dels mai rics, se mostrèt incapable de luchar contra lo caumatge, s'ataquèt al sistèma educatiu, sa reforma de las retiradas es injusta. Pièger : son projècte s'embarra dins un chauvinisme inspirat per l'extrèma drecha e sosten las politicas d'austeritat qu'enfonzan los pòbles d'Euròpa dins la crisi e la misèria. Per acabar, se presenta coma un enemic de nòstra cultura : mentre que faguèt pas res, contrariament a çò qu'aviá promés en 2007, per protegir l'occitan e las autras lengas minorizadas, s'opausa amb agressivitat a la ratificacion de la Carta europèa de las lengas regionalas e minoritàrias. Sa reeleccion seriá doncas un desastre per nòstres conciutadans occitans de l'estat francés.

Elegit d'Occitània, François Hollande es mai interessant. E mai se s'engatja pas pel federalisme, defend la descentralizacion; e mai se s'engatja pas per l'oficializacion de l'occitan, vòl ratificar la Carta europèa de las lengas regionalas e minoritàrias. Serà l'aliat dels Verds, lo partit d'Eva Joly. Prepausa pas una rompedura radicala amb l'austeritat europèa mas es conscient de la necessitat d'una politica de relança e d'investiments. De biais general, sembla d'èsser una persona dobèrta al dialòg e es pas sospechat de corrupcion coma son adversari. Es doncas un mendre mal.

Renonciarem pas jamai a luchar per l'independéncia d'Occitània, mas, lo 6 de mai, votarem contra Nicolas Sarkozy !

[FR]

Le 22 avril dernier, François Hollande et Nicolas Sarkozy ont accédé au second tour de la présidentielle française. Nous regrettons les faibles résultats des candidats qui nous avaient semblé plus intéressants pour l'Occitanie, Eva Joly, Philippe Poutou et François Bayrou.

Maintenant se trouvent donc face à face le candidat socialiste et le président sortant.

Le bilan économique et social de Nicolas Sarkozy est catastrophique. Il a aggravé la dette publique au profit des plus riches, il s'est montré incapable de lutter contre le chômage, il s'est attaqué au système éducatif, sa réforme des retraites est injuste. Pire : son projet s'enferme dans un chauvinisme inspiré par l'extrême droite et soutient les politiques d'austérité qui enfoncent les peuples d'Europe dans la crise et la misère. Pour finir, il se présente comme un ennemi de notre culture : alors qu'il n'a rien fait, contrairement à ce qu'il avait promis en 2007, pour protéger l'occitan et les autres langues minorisées, il s'oppose avec agressivité à la ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires. Sa réélection serait donc un désastre pour nos concitoyens occitans de l'État français.

Élu d'Occitanie, François Hollande est plus intéressant. Même s'il ne s'engage pas pour le fédéralisme, il défend la décentralisation; même s'il ne s'engage pas pour l'officialisation de l'occitan, il veut ratifier la Charte européenne des langues régionales et minoritaires. Il sera l'allié des Verts, le parti d'Eva Joly. Il ne propose pas de rupture radicale avec l'austérité européenne mais il est conscient de la nécessité d'une politique de relance et d'investissements. De façon générale, il semble être une personne ouverte au dialogue et il n'est pas soupçonné de corruption comme son adversaire. C'est donc un moindre mal.

Nous ne renoncerons jamais à lutter pour l'indépendance de l'Occitanie, mais, le 6 mai, nous voterons contre Nicolas Sarkozy !

[IT]

Il 22 aprile scorso, François Hollande e Nicolas Sarkozy hanno acceduto al secondo scrutinio della presidenziale francese. Deploriamo i deboli risultati dei candidati che ci erano parsi più interessanti per l'Occitania, Eva Joly, Philippe Poutou e François Bayrou.

Adesso si trovano quindi faccia a faccia il candidato socialista ed il presidente uscente.

Il bilancio economico e sociale di Nicolas Sarkozy è catastrofico. Ha aggravato il debito pubblico a beneficio dei più ricchi, si è mostrato incapace di lottare contro la disoccupazione, ha danneggiato il sistema educativo, la sua riforma delle pensioni è ingiusta. Peggio : il suo progetto si rinchiude in uno sciovinismo ispirato dall'estrema destra è sostiene le politiche di austerità che immergono i popoli dell'Europa nella crisi e nella miseria. Per finire, si presenta come un nemico della nostra cultura : mentre non ha fatto niente, contrariamente a ciò che aveva promesso nel 2007, per proteggere l'occitano e le altre lingue minorizzate, si oppone con aggressività alla ratifica della Carta europea delle lingue regionali e minoritarie. La sua rielezione sarebbe quindi un disastro per i nostri concittadini occitani dello Stato francese.

Eletto dell'Occitania, François Hollande è più interessante. Benché non si impegni per il federalismo, difende la devoluzione; benché non si impegni per l'ufficializzazione dell'occitano, vuol ratificare la Carta europea delle lingue regionali e minoritarie. Sarà l'alleato dei Verdi, il partito di Eva Joly. Non propone una rottura radicale con l'austerità europea ma è conscio della necessità di una politica di rilancio e d'investimenti. In modo generale, sembra di essere una persona aperta al dialogo e non viene sospettato di corruzione come il suo avversario. E' quindi un male minore.

Non rinunziaremo mai a lottare per l'indipendenza dell'Occitania, ma, il 6 maggio, votaremo contro Nicolas Sarkozy !

21:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.