Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/06/2009

Pour un vote occitan aux élections européennes (État français) / Per un voto occitano alle elezioni europee (Stato francese) / Per un vòte occitan a las eleccions europèas (estat francés)

 

 

Communiqué


Pour un vote occitan aux élections européennes (Etat français)

 

 

 

681px-Europe_satellite_globe.jpgLe 7 juin 2009, il y aura dans l'Etat français et dans d'autres de l'Union les élections européennes : on élira le nouveau Parlement européen. Ce sont des élections très importantes, car le Parlement européen est l'institution la plus démocratique de l'Union et il permet de choisir la Commission européenne. Si donc nous voulons contester la politique économique ultralibérale du président de la Commission José Manuel Barroso, il ne faut pas nous abstenir.

 

Dans l'Etat français, nous regrettons qu'une fois de plus il n'y ait pas d'expression unitaire de l'Occitanie possible, à cause du scrutin qui divise notre pays en quatre circonscriptions artificielles ("Ouest", "Sud-Ouest", "Centre" et "Sud-Est") et l'associe volontairement à des territoires non occitans.

 

Nous pensons que les Occitans doivent s'exprimer selon les intérêts de leur peuple. Nous appelons donc à un vote occitan aux élections européennes, même s'il n'y aucun parti occitaniste qui se présente seul à ces élections.

 

Pour commencer, nous nous opposons clairement :

  • au Front National, parti ultranationaliste français et xénophobe contraire à nos valeurs

  • à l'alliance réactionnaire, antieuropéenne et nationaliste française MPF-CPNT

  • à l'UMP, qui défend la politique antisociale de Nicolas Sarkozy

  • au PS, dont les orientations ne sont pas claires et qui soutient comme l'UMP l'idéologie impérialiste française ennemie de l'Occitanie.

 

Nous ne pouvons pas soutenir non plus le "Front de gauche", c'est-à-dire l'alliance entre le Parti Communiste Français et le Parti de Gauche de Jean-Louis Mélenchon : si le PCF a évolué et défend la diversité linguistique et culturelle, Jean-Louis Mélenchon est un nationaliste français agressif et intolérant. Nous appelons donc les Occitans à ne pas voter pour un ennemi de l'Occitanie et de la liberté des peuples.

 

Certes, le Nouveau Parti Anticapitaliste d'Olivier Besancenot, semble intéressant par son progressisme assumé. Il s'intéresse, peut-être par exotisme et par opportunisme, aux nationalismes des îles (en Corse, c'est un parti nationaliste, "A Manca", qui le représente). Hélas, il semble indifférent aux revendications des autres nations sans Etat et ne dit pas un seul mot pour défendre l'Occitanie. Nous ne pouvons donc pas lui accorder notre confiance.

 

Le Modem semble un peu plus proche de nos revendications, car il admet la diversité linguistique et culturelle, il s'oppose au centralisme français et souhaite des institutions démocratiques nouvelles aussi bien pour l'Etat français que pour l'Union européenne. Qui plus est, il y a des alliances entre le Modem et des nationalistes du Pays basque et de Catalogne. C'est aussi un parti assez écologiste qui veut une régulation du libéralisme économique. Bien qu'il ne soit pas occitaniste, son président, François Bayrou, est un Occitan conscient qui parle la langue occitane aussi bien en public qu'en privé. Cependant, la revendication occitane ne semble pas assez visible ni prioritaire dans cette liste.

 

Aussi intéressante est la liste "Europe Ecologie". Elle soutient une Europe plus démocratique et sociale qui s'adapte à la nécessité écologique. Les autonomistes du Parti Occitan y participent, et au niveau européen, il y a des alliances entre les partis écologistes et ceux qui représentent des minorités nationales. Cependant, la revendication occitane ne semble pas non plus assez visible ni prioritaire dans cette liste.

 

Signalons l'existence de la liste "Europe – Démocratie – Espéranto" qui veut lutter contre la discrimination linguistique et qui défend l'enseignement de toutes les langues européennes, des langues dites "de France" ainsi que l'usage de l'espéranto comme langue officielle des institutions européennes, mais son programme oublie les enjeux politiques et sociaux.

 

Free Occitània !

Le 6 juin 2009

Iniciativa per Occitània

http://www.iniciativaoc.org

http://iniciativaoc.midiblogs.com/

http://es.groups.yahoo.com/group/iniciativa-per-occitania/

 

***********************************

 


Comunicato

 

Per un voto occitano alle elezioni europee (Stato francese)

 

 

Il 7 giugno 2009, ci saranno nello Stato francese ed in altri paesi dell'Unione le elezioni europee : si eleggerà il nuovo Parlamento europeo. Sono elezioni molto importanti, giacché il Parlamento europeo è l'istituzione più democratica dell'Unione e permette di scegliere la Commissione europea. Se, quindi, vogliamo contestare la politica economica ultraliberista del presidente de la Commissione José Manuel Barroso, non bisogna astenerci.

 

Nello Stato francese, ci dispiace che una volta di più non ci sia una espressione unitaria dell'Occitania possibile, a causa dello scrutinio che divide il nostro paese in quattro circoscrizioni artificiali (“Ovest”, "Sud-Ovest", "Centro" e "Sud-Est") e l'associa volontariamente a dei territori non occitani.

 

Crediamo che gli Occitani debbano esprimersi secondo gli interessi del loro popolo. Chiamiamo, quindi, ad un voto occitano alle elezioni europee, sebbene non si presenti solo a queste elezioni nessun partito occitanista.

 

Per cominciare, ci opponiamo chiaramente :

  • al Fronte Nazionale, partito ultranazionalista francese e xenofobo contrario ai nostri valori

  • all'alleanza reazionaria, antieuropea e nazionalista francese MPF-CPNT

  • all'UMP, che difende a politica antisociale di Nicolas Sarkozy

  • al PS, le cui orientazioni non sono chiare e che sostiene come l'UMP l'ideologia francese nemica dell'Occitania.

 

Non possiamo nemmeno sostenere il "Fronte di sinistra", cioè l'alleanza fra il Partito Comunista Francese ed il Partito di Sinistra di Jean-Louis Mélenchon : se il PCF ha evoluito e difende la diversità linguistica e culturale, Jean-Louis Mélenchon è un nazionalista francese aggressivo ed intollerante. Chiamiamo, quindi, gli Occitani a non votare per un nemico dell'Occitania e della libertà dei popoli.

 

Certo, il Nuovo Partito Anticapitalista d'Olivier Besancenot sembra interessante perché assume il suo progressismo. S'interessa, forse per esotismo od opportunismo, ai nazionalismi delle isole (in Corsica, lo rappresenta "A Manca", un partito nazionalista). Ahimè, sembra indifferente alle rivendicazioni delle altre nazioni senza Stato e non dice una parola per difendere l'Occitania. Non può , quindi, ispirarci fiducia.

 

Il Modem sembra un poco più vicino alle nostre rivendicazioni, perché riconosce la diversità linguistica e culturale, s'oppone al centralismo francese e desidera delle nuove istituzioni democratiche tanto per lo Stato francese quanto per l'Unione Europea. Inoltre, ci sono alleanze tra il Modem e certi nazionalisti dei Paesi Baschi e di Catalogna. È pure un partito abbastanza ecologista che vuole una regolazione del liberismo. Sebbene non sia occitanista, il suo presidente, François Bayrou, è un Occitano cosciente che parla la lingua occitana tanto in pubblico quanto in privato. Tuttavia, la rivendicazione occitana non sembra abbastanza visibile né prioritaria su quella lista.

 

Così interessante è la lista "Europa Ecologia". Sostiene una Europa più democratica e sociale che s'adatti alla necessità ecologica. Gli autonomisti del Partito Occitano ci partecipano e, al livello europeo, ci sono alleanze tra i partiti ecologisti e quelli che rappresentano minoranze nazionali. Tuttavia, la rivendicazione occitana non sembra nemmeno abbastanza visibile né prioritaria su quella lista.

 

Facciamo notare l'esistenza della lista "Europa – Democrazia – Esperanto" che vuol lottare contro la discriminazione linguistica e che difende l'insegnamento di tutte le lingue europee e delle cosidette “lingue di France” e l'uso dell'esperanto come lingua ufficiale degli istituzioni europee, ma il suo programma dimentica le sfide politiche e sociali.

 

Free Occitània !

Il 6 giugno 2009

Iniciativa per Occitània

http://www.iniciativaoc.org

http://iniciativaoc.midiblogs.com/

http://es.groups.yahoo.com/group/iniciativa-per-occitania/

 

**********************

Comunicat

 

Per un vòte occitan a las eleccions europèas (estat francés)

 

 

Lo 7 de junh de 2009, i aurà dins l'estat francés e dins d'autres de l'Union las eleccions europèas : s'elegirà lo nòu Parlament europèu. Son d'eleccions tras qu'importantas, que lo Parlament europèu es l'institucion mai democratica de l'Union e permet de causir la Comission europèa. Se volèm doncas contestar la politica economica ultraliberala del president de la Comission José Manuel Barroso, nos cal pas absténer.

 

Dins l'estat francés, deploram qu'un còp mai i aja pas d'expression unitària d'Occitània possibla, a causa de l'escrutini que dividís nòstre país en quatre circonscripcions artificialas ("Oèst", "Sud-Oèst", "Centre" e "Sud-Èst") e l'assòcia volontariament a de territòris non occitans.

 

Pensam ça que la que los occitans nos devèm exprimir segon los interèsses de nòstre pòble. Cridam doncas a un vòte occitan a las eleccions europèas, e mai se i a pas cap de partit occitanista que se presente sol a aquelas eleccions.

 

Per començar, nos opausam clarament :

  • al Front Nacional, partit ultranacionalista francés e xenofòb contrari a nòstras valors

  • a l'aliança reaccionària, antieuropèa e nacionalista francesa MPF-CPNT

  • a l'UMP, qu'apara la politica antisociala de Nicolas Sarkozy

  • al PS, que sas orientacions son pas claras e que sosten coma l'UMP l'ideologia imperialista francesa enemiga d'Occitània.

 

Podèm pas tanpauc sosténer lo "Front d'esquèrra", valent a dire l'aliança entre lo Partit Comunista Francés e lo Partit d'Esquèrra de Jean-Louis Mélenchon : se lo PCF a evoluit e apara la diversitat linguistica e culturala, Jean-Louis Mélenchon es un nacionalista francés agressiu e intolerant. Cridam doncas los occitans a votar pas per un enemic d'Occitània e de la libertat dels pòbles.

 

Saique, lo Novèl Partit Anticapitalista d'Olivier Besancenot, sembla interessant per son progressisme assumit. S'interèssa, benlèu per exotisme e per oportunisme, als nacionalismes de las illas (en Corsega, es un partit nacionalista, "A Manca", que lo representa). Ailàs, sembla d'èsser indiferent a las reivindicacions de las autras nacions sens estat e ditz pas un sol mot per defendre Occitània. Donc li podèm pas acordar nòstra fisança.

 

Lo Modèm sembla un pauc pus pròche de nòstras reivindicacions, qu'admet a diversitat lingüistica e culturala, que s'opausa al centralisme francés e que desira d'institucions democraticas nòvas tant per l'estat francés coma per l'Union europèa. En mai d'aquò, i a d'alianças entre lo Modèm e de nacionalistas del Bascoat e de Catalonha. Es tanben un partit pro ecologista que vòl una regulacion del liberalisme economic. Encara que siá pas occitanista, son president, Francés Vairon, es un occitan conscient que parla la lenga occitana tant en public coma en privat. Totun, la reivindicacion occitana sembla pas pro visibla ni prioritària dins aquela lista.

 

Tant interessanta es la lista "Euròpa Ecologia". Sosten una Euròpa mai democratica e sociala que s'adapte a la necessitat ecologica. Los autonomistas del Partit Occitan i participan, e al nivèl europèu, i a d'alianças entre los partits ecologistas e los que representan de minoritats nacionalas. Totun, la reivindicacion occitana sembla pas tanpauc pro visibla ni prioritària dins aquela lista.

 

Senhalem tanben l'existéncia de la lista "Euròpa – Democracia – Esperanto" que vòl luchar contra la discriminacion lingüistica e qu'apara l'ensenhament de totas las lengas europèas, de las lengas dichas "de França" e mai l'usatge de l'esperanto coma lenga oficiala de las institucions europèas, mas son programa oblida los enjòcs politics e socials.

 

Free Occitània !

Lo 6 de junh de 2009

Iniciativa per Occitània

http://www.iniciativaoc.org

http://iniciativaoc.midiblogs.com/

http://es.groups.yahoo.com/group/iniciativa-per-occitania/

24/12/2008

L'émergence de l'Occitanie en Europe: un enjeu géopolitique

Revirada francesa de la segonda partida del manifèst de 2005.

L'un des grands mouvements historiques, aujourd'hui, est celui de la construction européenne, la mondialisation et l'affaiblissement des États. Pour nous, la question stratégique est: comment émanciper l'Occitanie dans ce contexte?
L'émergence des régions et de l'Europe est une chance. L'Occitanie doit y trouver sa place comme une confédération de régions, délivrées du centralisme français (héritier du bonapartisme), délivrées des frontières étatiques, ouvertes aux espaces voisins.
Première conséquence: l'anti-européisme n'a pas de sens. La question n'est pas d'être pour ou contre l'Europe. L'enjeu est de démocratiser la construction européenne, de lui donner un contenu social et culturel et d'y garantir la place des peuples minorisés.
Seconde conséquence: l'anti-indépendantisme n'a pas de sens non plus. Quel intérêt de vouloir rester dans les frontières des États français, italien et espagnol alors que les espaces s'ouvrent et se recomposent? Et alors qu'aujourd'hui, 80% des lois sont européennes? Quel intérêt de garder des "relations forcées" avec Paris, Rome ou Madrid alors qu'une capitale européenne comme Barcelone est bien plus proche et a plus d'affinités avec l'espace occitan? Pourquoi sacraliser les frontières des États qui divisent l'Occitanie? Une Occitanie fédérale, libre et adhérente directe de l'Europe est une perspective de plus en plus avantageuse et imaginable pour notre pays.
Il faut associer le nom de l'Occitanie aux noms de chacune de ses régions historiques. Nous devons promouvoir la richesse de toute l'Occitanie, de Nice à Bordeaux et de Montluçon à Foix. Il ne s'agit pas d'un repli localiste, il s'agit d'assembler les fondations d'un patriotisme occitan.
Tout cela se conçoit en termes d'échelons complémentaires de la démocratie, du local vers le global: commune, "petit pays", région, Occitanie, Europe, monde.

20/12/2008

Manifèst de 2005 : segonda partida

Segonda partida del manifèst de 2005: “L'emergéncia d'Occitània en Euròpa: un enjòc geopolitic”

Un grand movement d'istòra, uèi, es la construccion europèa, la mondializacion e l'aflaquiment dels estats. Per nosautres, la question estrategica es cossí emancipar Occitània dins aqueste contèxt?
L'emergéncia de las regions e d'Euròpa es un astre. Occitània i deu trobar sa plaça coma una confederacion de regions, desliuras del centralisme francés (eiretièr del bonapartisme), desliuras de las frontièras estatalas, dobèrtas als espacis vesins.
Primièra consequéncia: l'autieuropeïsme a pas cap de sens. La question es pas d'èstre per o contra Euròpa. L'enjòc es de democratizar la construccion europèa, de li donar un contengut social e cultural e d'i garentir la plaça dels pòbles minorizats.
Segonda consequéncia: l'antiindependentisme a pas cap de sens tanpauc. Quin interès de voler restar dins las frontièras dels estats francés, italian e espanhòl mentre que los espacis se dobrisson e se recompausan? E mentre que uèi, 80% de las leis son europèas? Quin interès de gardar de “relacions forçadas” amb París, Roma o Madrid mentre qu'una capitala europèa es plan mai pròcha e afina de l'espaci occitan? Perqué sacralizar las frontièras dels estats que dividisson Occitània? Una Occitània federala, liura e aderenta dirècta d'Euròpa es una amira de mai en mai avantatjosa e imaginabla per nòstre país.
Cal associar lo nom d'Occitània als noms de caduna de sas regions istoricas. Avèm de promòure la riquesa de tota Occitània, de Niça a Bordèu e de Montluçon a Fois. S'agís pas d'un replec localista, s'agís d'assemblar las fondacions d'un patriotisme occitan.
Tot aquò se concep en tèrmes d'escalons complementaris de la democracia, de çò local a çò global: comuna, parçan (país), region, Occitània, Euròpa, Mond.