Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/07/2009

Le Monde, journal anti-occitan / Le Monde, giornale anti-occitano / Le Monde, jornau antioccitan

INICIATIVA PER OCCITÀNIA
Communiqué

Le Monde, journal anti-occitan



Pravda.jpgÀ l’occasion de la mort du grand homme de théâtre André Benedetto, le journal français Le Monde publie un article dans lequel il critique avec mépris son engagement pour la langue occitane. Brigitte Salino, l’auteur de l’article, étale toute son inculture en déclarant : « La défense de la langue occitane fut l’un de ses grands combats, et pas le plus passionnant. André Benedetto en devenait intransigeant et s’éloignait du public en présentant des pièces comme San Jorgi Roc, en occitan, en 1999. »

Ce n’est pas la première fois que Le Monde attaque notre langue. En avril dernier, Le Monde a osé présenter la langue d’oc comme un dialecte du français dans un jeu appelé « Le français des provinces. » En 2008, il s’est montré hostile à la reconnaissance des langues minorisées dans la constitution française. En 2005, Le Monde a publié une carte des langues d’Europe niant l’existence de l’occitan.

Il nous semble clair que Le Monde a une ligne éditoriale qui est centraliste, intolérante, ennemie de la diversité, « jacobine » au sens étroit, qui se moque du droit légitime de la population occitane d’accéder à sa langue historique. Le Monde n’est pas du tout le « journal de référence » qu’il prétend être. Il n’est que l’émanation d’une élite parisianiste, bourrée d’ignorance et de préjugés, qui refuse d’informer objectivement les lecteurs sur les réalités linguistiques les plus élémentaires.

Iniciativa per Occitània appelle tous les démocrates qui sont attachés à la diversité culturelle à boycotter Le Monde.

Free Occitània !
Le 18 juillet 2009
Iniciativa per Occitània
http://www.iniciativaoc.org
http://iniciativaoc.midiblogs.com/
http://es.groups.yahoo.com/group/iniciativa-per-occitania/




*****************************



INICIATIVA PER OCCITÀNIA
Comunicato

Le Monde, giornale anti-occitano



Nell’occasione della morte del grande uomo di teatro André Benedetto, il giornale francese Le Monde pubblica un articolo in cui critica con disprezzo il suo impegno per la lingua occitana. Brigitte Salino, l’autrice dell’articolo, ostenta tutta la sua incultura dichiarando : « La difesa della lingua occitana fu una delle sue grandi battaglie, e non la più appassionante. André Benedetto ne diventava intransigente e si allontanava dal pubblico presentando delle opere come San Jòrgi Ròc, in occitano, nel 1999. »

Non è la prima volta che Le Monde attacca la nostra lingua. In aprile scorso, Le Monde ha osato presentare la lingua d’oc come un dialetto del francese in un gioco chiamato « Le français des provinces. » Nel 2008, si è mostrato ostile al riconoscimento delle lingue minorizzate nella costituzione francese. Nel 2005, Le Monde ha pubblicato una carta delle lingue d’Europa che negava l’esistenza dell’occitano.

Ci pare chiaro che Le Monde ha una linea editoriale che è centralista, intollerante, ostile alla diversità, « giacobina » in senso ristretto, che prende in giro il diritto legittimo della popolazione occitana di accedere alla sua lingua storica. Le Monde non è affatto il « giornale di riferimento » che pretende d’essere. Soltanto è l’emanazione di un fior fiore « parigianista », caricato d’ignoranza e di pregiudizi, che rifiuta d’informare obiettivamente i lettori sulle realtà linguistiche più elementari.

Iniciativa per Occitània chiama tutti i democrati che sono affezionati alla diversità culturale a boicottare Le Monde.

Free Occitània !
Il 18 luglio 2009
Iniciativa per Occitània
http://www.iniciativaoc.org
http://iniciativaoc.midiblogs.com/
http://es.groups.yahoo.com/group/iniciativa-per-occitania/



*******************************




INICIATIVA PER OCCITÀNIA
Comunicat

Le Monde, jornau antioccitan



A l’escasença de la mòrt dau grand òme de teatre Andrieu Benedetto, lo jornau francés Le Monde publica un article ont critica amb mesprètz son engatjament per la lenga occitana. Brigitte Salino, l’autora de l’article, estala tota son incultura en declarant : « La defensa de la lenga occitana foguèt un de sei grands combats, e pas lo pus apassionant. Andrieu Benedetto ne veniá intransigent e s’alonhava dau public en presentant de pèças coma San Jòrgi Ròc, en occitan, en 1999. »

Es pas lo primier còp que Le Monde ataca la lenga nòstra. En abriu passat, Le Monde ausèt presentar la lenga d’òc coma un dialècte dau francés dins un jòc sonat « Le français des provinces ». En 2008, se mostrèt ostil a la reconeissença dei lengas minorizadas dins la constitucion francesa. En 2005, Le Monde publiquèt una mapa dei lengas d’Euròpa negant l’existéncia de l’occitan.

Nos sembla clar que Le Monde ten una linha editoriala qu’es centralista, intoleranta, enemiga de la diversitat, « jacobina » au sens estrech, que se trufa dau drech legitim de la populacion occitana d’accedir a sa lenga istorica. Le Monde es pas ges lo « jornau de referéncia » que pretend d’èsser. Es ren que l’emanacion d’un elèit parisenquista, comol d’ignorància e de prejutjats, que refusa d’informar objectivament lei legeires subre lei realitats lingüisticas pus elementàrias.

Iniciativa per Occitània crida totei lei democratas que son estacats a la diversitat culturala a boicotar Le Monde.

Free Occitània !
Lo 18 de julhet de 2009
Iniciativa per Occitània
http://www.iniciativaoc.org
http://iniciativaoc.midiblogs.com/
http://es.groups.yahoo.com/group/iniciativa-per-occitania/

28/02/2009

Les faux débats de la commission Balladur / los fausses debats de la comission Balladur

Les faux débats de la commission Balladur
Communiqué en français


Le 5 mars, une commission présidée par l'ancien premier ministre français Édouard Balladur donnera au président Nicolas Sarkozy son rapport sur les collectivités territoriales. Ce rapport provoque déjà des polémiques sur l'éventualité de fusions des régions, en raison de l'argument de la commission selon lequel il y aurait trop de régions dans l'État français et celles-ci seraient trop petites. Il faudrait qu'elles soient “de taille européenne”.
Nous voulons dire, à Iniciativa per Occitània, que c'est un faux débat. Le véritable problème, ce n'est pas la taille des régions, mais leurs pouvoirs. Il est absurde de leur refuser toute autonomie en les comparant à des régions allemandes, italiennes et espagnoles qui disposent de compétences législatives.
De même, certains politiciens français se scandalisent déjà parce que l'on propose dans le rapport la création de conseillers territoriaux qui seraient à la fois conseillers généraux et conseillers régionaux. Pourtant, l'idée n'est pas nouvelle car elle figurait dans le programme présidentiel de François Bayrou. Elle permettrait également d'aller vers la suppression progressive des départements que nous souhaitons à Iniciativa per Occitània, mais le rapport considère qu'il faut conserver, en dépit du bon sens, le département comme concurrent de la région. Parler seulement des conseillers territoriaux évite donc de réfléchir à la suppression de la collectivité territoriale départementale.
Enfin, un autre débat se concentre sur la proposition de la constitution d'un “grand Paris”. Il permet lui aussi d'éluder l'essentiel : l'organisation territoriale française continue de privilégier un “centre” au détriment de ses périphéries, parmi lesquelles il faut bien sûr citer l'Occitanie. Certes l'idée de créer des “métropoles” aux pouvoirs étendus, comme Bordeaux, Toulouse, Marseille et Nice, est intéressante, mais elle masque mal la volonté française de continuer de développer avant tout Paris.

Au lieu de ce trompe-l'œil, Iniciativa per Occitània dit simplement :
que nous n'accepterons jamais de fusions de régions qui contribuent à la disparition de territoires occitans historiquement identifiés (nous refuserons, par exemple, toute fusion entre l'Auvergne et Rhône-Alpes);
que nous lutterons pour que les régions occitanes de l'État français soient autonomes;
que nous demandons un découpage administratif profond qui respecte les cultures et l'histoire, et donc les limites culturelles de l'Occitanie;
que l'intérêt de notre pays passe, pour commencer, par l'unité des régions occitanes de l'État français dans une communauté autonome;
que la classe politique française, aveuglée par l'idéologie jacobine et bonapartiste, est incapable de concevoir un autre modèle d'État que le centralisme;
que le salut de l'Occitanie sera donc l'indépendance.

Free Occitània !
Le 28 février 2009
Iniciativa per Occitània
http://www.iniciativaoc.org
http://iniciativaoc.midiblogs.com/
http://es.groups.yahoo.com/group/iniciativa-per-occitania/

*********

Los fausses debats de la comission Balladur
Comunicat en occitan

Lo 5 de març, una comission presidida per l'ancian primièr ministre francés Edouard Balladur bailarà al president Nicolas Sarkozy son rapòrt subre las collectivitats territorialas. Aquel rapòrt provòca ja de polemicas subre l'eventualitat de fusions de las regions, pr'amor de l'argument de la comission que ditz que i auriá tròp de regions dins l'estat francés e que serián tròp pichonas. Caldriá que foguèsson “de talha europèa”.
Volèm dire, a Iniciativa per Occitània, qu'es un faus debat. Lo problèma vertadièr es pas la talha de las regions, mas lors poders. Es absurde de lor refusar tota autonomia en las comparar a de regions alemandas, italianas e espanhòlas que tenon de competéncias legislativas.
Tanben, d'unes politicians franceses ja s'escandalizan perque se prepausa dins lo rapòrt la creacion de conselhièrs territorials que serián a l'encòp conselhièrs generals e conselhièrs regionals. L'idèa, ça que la, es pas nòva, que foguèt dins lo programa presidencial de Francés Vairon. Permetriá, tanben, d'anar vèrs la supression progressiva dels departaments que desiram a Iniciativa per Occitània, mas lo rapòrt considèra que cal conservar, contra tot sens comun, lo departament coma concurrent de la region. De parlar sonque dels conselhièrs territorials evita doncas de perpensar a la supression de la collectivitat territoriala departamentala.
Enfin, un autre debat se concentra subre la propòsta de la constitucion d'un “grand París”. Permet el tanben de defugir çò essencial : l'organizacion territoriala francesa contunha de privilegiar un “centre” al prejudici de sas periferias, entre las qualas cal citar, de segur, Occitània. Cèrtas, l'idèa de crear de “metropòlis” dels poders espandits, coma Bordèu, Tolosa, Marselha e Niça, es interessanta, mas amaga mal la volontat francesa de contunhar de desvolopar, abans tot, París.

En plaça d'aquel engana-l'uèlh, Iniciativa per Occitània ditz simplament :
qu'acceptarem pas jamai de fusions de regions que contribuiscan a la desparicion de territòris occitans istoricament identificats (refusarem, per exemple, tota fusion entre Auvèrnhe e Ròse-Alps);
que lucharem per que las regions occitanas de l'estat francés sián autonòmas;
que demandam un retalhatge administratiu prigond que respècte las culturas e l'istòria, e doncas los limits culturals d'Occitània;
que l'interès de nòstre país passa, per començar, per l'unitat de las regions occitanas de l'estat francés dins una comunautat autonòma;
que la classa politica francesa, eissorbada per l'ideologia jacobina e bonapartista, es incapabla de concebre un autre modèl d'estat que lo centralisme;
que la salut d'Occitània serà doncas l'independéncia.


Free Occitània !
Lo 28 de febrièr de 2009
Iniciativa per Occitània
http://www.iniciativaoc.org
http://iniciativaoc.midiblogs.com/
http://es.groups.yahoo.com/group/iniciativa-per-occitania/