Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/04/2009

Pour l’occitan, manifestons le 4 avril à Pau / Per l’occitano, manifestiamo il 4 aprile a Pau / Tà l’occitan, manifestem lo 4 d’abriu a Pau

Pour l’occitan, manifestons le 4 avril à Pau
(communiqué en français)

450px-Parlement_de_Navarre.jpgIniciativa per Occitània soutient la manifestation pour la langue occitane qui se fera le 4 avril à Pau, à 14 heures, à la place de la Libération, à l'appel du collectif Anem Òc Bearn.

En Occitanie en général, dans le Béarn et le Bas-Adour en particulier, l'occitan mérite une politique publique plus audacieuse et plus volontaire. Nous apprécions ce que certains pouvoirs publics ont déjà commencé à faire, mais cela ne suffit pas. Il est maintenant nécessaire d'avoir les objectifs d'une véritable politique de planification linguistique:
- Soutien à la création de classes ou d'écoles occitanes dans toutes les communes.
- Soutien à la création artistique en langue occitane, avec une diffusion dans les médias.
- Usage public de l'occitan dans tous les aspects de la vie quotidienne, en commençant par les médias et les pouvoirs publics.
- Coordination des politiques de développement de l'occitan dans tous les territoires de langue occitane.
- Politique égale pour l'occitan dans toutes les zones de langue occitane des Pyrénées-Atlantiques, aussi bien dans le Bas-Adour (Bayonne-Anglet- Biarritz) que dans le Béarn.
- Revendication d'un statut de langue officielle pour l'occitan, ce qui entraînerait un changement de la constitution française (article 2) et la ratification par la France de la Charte européenne pour les langues minoritaires.

Free Occitània!
Le 2 avril 2009
Iniciativa per Occitània
http://www.iniciativaoc.org
http://iniciativaoc.midiblogs.com/
http://es.groups.yahoo.com/group/iniciativa-per-occitania/


* * * *


Per l’occitano, manifestiamo il 4 aprile a Pau
(comunicato in italiano)

Iniciativa per Occitània sostiene la manifestazione per la lingua occitana che si farà il 4 aprile, a Pau, alle 14h00, in piazza Liberazione, all'appello del collettivo Anem Òc Bearn.

In Occitania in generale, nel Béarn e nel Basso Adour in particolare, l'occitano merita una politica pubblica audace e più volitiva. Apprezziamo ciò che già certi poteri pubblici locali hanno cominciato a fare, ma non basta. Ora è necessario avere gli obiettivi d'una vera politica di pianificazione linguistica:
- Sostegno alla creazione di classi o di scuole occitane in tutti i comuni.
- Sostegno alla creazione artistica in lingua occitana, con la sua diffusione nei mass media.
- Uso pubblico dell'occitano in tutti gli aspetti della vita quotidiana, cominciando con i mass media e i poteri pubblici.
- Coordinazione delle politiche di sviluppo dell'occitano in tutti i territori di lingua occitana.
- Politica uguale per l'occitano in tutte le zone di lingua occitana dei Pirenei Atlantici, tanto nel Basso Adour (Bayonne-Anglet- Biarritz) quanto nel Béarn.
- Rivendicazione d'uno statuto di lingua ufficiale per l'occitano, che causerebbe anche un cambiamento della costituzione francese (articolo 2) e la ratifica dalla Francia alla Carta Europea per le Lingue Minoritarie.

Free Occitània!
Il 2 aprile 2009
Iniciativa per Occitània
http://www.iniciativaoc.org
http://iniciativaoc.midiblogs.com/
http://es.groups.yahoo.com/group/iniciativa-per-occitania/


* * * *

Tà l’occitan, manifestem lo 4 d’abriu a Pau
(comunicat en occitan)

Iniciativa per Occitània que sostien la manifestacion tà la lenga occitana que’s harà lo 4 d’abriu a Pau, a 14 òras, a la plaça de la Liberacion, a la crida deu collectiu Anem Òc Bearn.

En Occitània en generau, en Bearn e en Baish Ador en particular, l’occitan que merita ua politica publica mei audaciosa e mei volontosa. Que presam çò que ja certans poders publics locaus an començat de har, mes aquò non sufís pas. Ara qu’ei necessari d’aver los objectius d’ua vertadèra politica de planificacion lingüistica:
- Sostien a la creacion de classas o d’escòlas occitanas dens totas las comunas.
- Sostien a la creacion artistica en lenga occitana, dab la soa difusion dens los mèdias.
- Usatge public de l’occitan dens tots los aspèctes de la vida vidanta, en començar peus mèdias e peus poders publics.
- Coordinacion de las politicas de desvolopament de l’occitan dens tots los territòris de lenga occitana.
- Politica egala entà l’occitan dens totas las zònas de lenga occitana deus Pirènèus Atlantics: tant en Baish Ador (Baiona-Anglet- Biàrritz) coma en Bearn.
- Revendicacion d’un estatut de lenga oficiala per l’occitan, çò qu’entraïnarà tanben un cambiament de la constitucion francesa (article 2) e la ratificacion per França de la Carta Europèa tà las Lengas Minoritàrias.

Free Occitània!
Lo 2 d’abriu de 2009
Iniciativa per Occitània
http://www.iniciativaoc.org
http://iniciativaoc.midiblogs.com/
http://es.groups.yahoo.com/group/iniciativa-per-occitania/

25/12/2008

Établir la langue et la culture occitanes

D'en primièr : bon Nadal a totes !

Revirada francesa de la tresena partida del manifèst d'Iniciativa Per Occitània.

Il n'y aura pas d'émancipation de l'Occitanie sans libération linguistique et culturelle. Nous nous fondons sur les acquis de la sociolinguistique pour proposer une planification linguistique en faveur de la langue occitane.
La promotion de la langue doit suivre une voie progressive et pacifique, avec l'accord de la population et en donnant à celle-ci l'envie de redécouvrir l'occitan. Elle ne peut pas être séparée d'une promotion valorisante de l'expression culturelle en occitan, à travers la musique, la littérature et les médias.
L'occitan a vocation à devenir le lien social entre les citoyens, sans exclure l'usage d'autres langues. La redynamisation de l'occitan doit passer par une phase de bilinguisme avec les langues aujourd'hui dominantes (français, italien, espagnol), jusqu'à ce que l'occitan reprenne sa place de première langue de la société. Nous voulons que les langues de l'immigration soient respectées, accessibles et enseignées dans leurs communautés d'origine. D'autre part, nous défendons les variétés linguistiques enclavées ou dispersées qui font partie de la richesse culturelle de l'Occitanie (royasque, monégasque, Petite Gavacherie, romani).
L'occitan ne peut pas survivre dans la société moderne sans normalisation: normalisation de la langue (standardisation) et normalisation de l'usage public de la langue (établissement).
Nous sommes partisans d'une standardisation pragmatique de l'occitan, avec des adaptations aux grandes variétés régionales, en cherchant leur convergence et en mettant en commun leurs ressources expressives: provençal, niçois, vivaro-alpin, auvergnat, limousin, gascon et languedocien. L'addition de ces variétés convergentes forme l'occitan larg.
Ainsi normalisé, l'occitan aura une forme adéquate et stable pour s'adapter à toutes les fonctions de la société moderne. Cela est nécessaire pour enseigner et communiquer efficacement en occitan dans une société de 14 millions de citoyens. Dans les médias en particulier, l'occitan larg doit détenir un rôle essentiel pour faciliter la communication.
En adéquation avec cet objectif, notre mouvement traite l'occitan avec autant de déférence que lorsqu'on traite le français, l'italien et l'espagnol. Nous appliquons la norme classique de l'occitan, définie par le Conselh de la Lenga occitana, et nous refusons les pratiques antinormistes et déstabilisantes (tout en encourageant la norme classique, nous soutenons les initiatives de "paix graphique" avec des systèmes bien différenciés qui supportent aussi l'expression en occitan, mais sans faire de concession aux groupes fanatiques).
L'occitan doit s'entendre et se voir dans nos discours et nos publications. Bien sûr, il est nécessaire de communiquer souvent en français, italien ou espagnol pour se faire comprendre de la population. Mais la visibilité de l'occitan reste un impératif qui permet aux gens de nous identifier clairement.
Cela dit, la langue reste la propriété de toute la population, pas seulement des occitanistes.
En plus de l'enseignement de l'occitan, nous revendiquons une décentralisation des programmes scolaires et des grands médias, avec une appropriation de ces domaines par les régions occitanes, un enseignement de notre histoire et une promotion médiatique de la création en langue occitane.